Situation inédite… Historique même, peut-être depuis le début de l’Eglise, pour le moins à cette dimension mondiale. Voilà que nous n’allons pas pouvoir nous réunir pour les messes et offices de la Semaine Sainte… Désarroi… cœur serré, voilà mon sentiment, comme vous tous, je pense… Mais devons-nous nous résigner ? Bien sûr, nous pourrons suivre la prière via nos écrans, la modernité ça a du bon… Mais ça n’est pas tout à fait pareil. Arriverons-nous à vivre ces jours à fond tout de même ? Comment y entrer en profondeur, nous, mais aussi nos proches, nos enfants ? Voilà les questions qui me sont venues… Avec le désir aussi de vous partager quelques idées, piochée dans mon expérience, qui me peut-être pourront vous permettre d’incarner mieux ces Saints Mystères que nous allons revivre encore cette année… Car nous sommes corps, âmes, affectivité, et la prière, ça rentre aussi par les gestes concrets. Voici donc quelques suggestions, à vous de les adapter, de les enrichir, de les partager avec d’autres

JEUDI SAINT : Jour de la charité fraternelle et de l’Eucharistie.

-          Dans la journée, on peut préparer comme un petit reposoir, un lieu décoré de fleurs comme le jardin de Gethsemani, où on vivra un temps de prière nocturne autour de Jésus.

-          Après avoir suivi la messe par radio, TV, ou internet, pourquoi ne pas solenniser le repas du soir, faire mémoire de l’institution de l’Eucharistie en famille ? On peut commencer par vivre un lavement des pieds. Puis vivre un repas ou chacun veillera avec amour sur chacun, en ayant pris soin de mettre à la place d’honneur une image ou une statue de Jésus ? On pourra relire pendant ce repas l’Evangile de l’institution de l’Eucharistie.

-          Après le repas, on pourra conduire solennellement l’image de Jésus en procession avec des bougies allumées et de l’encens jusqu’au lieu préparé pour le reposoir, où on déposera cette image de Jésus. On pourra vivre un moment de veillée de prière méditative, à la fin de laquelle cette image de Jésus sera voilée.

-          On pourra aussi, comme on le fait dans les Eglises, dès ce jeudi, cacher ou voiler dans la maison toutes les images pieuses, statues, icônes, sauf les crucifix, gardant ainsi nos yeux fixés sur la Passion durant les jours saints.

 

VENDREDI SAINT :

-          En ce jour de la mort de Jésus, nous sommes invités par l’Eglise à jeûner. Voilà une belle occasion pour offrir à Jésus nos petits sacrifices, et en expliquer le sens à nos enfants.

-          On pourra préparer dans la matinée un chemin de croix : fabriquer de petites croix en bois, en papier, pour chacune des 14 stations, les disposer en itinéraire dans le jardin, la maison, l’appartement.

-          C’est aujourd’hui aussi que commence la Neuvaine à la Miséricorde Divine, que l’on peut vivre ensemble…

-          A 15 h, nous pourrons vivre le chemin de croix. On choisira un crucifix, que l’on portera à tour de rôle d’une station à l’autre. A chaque station, on énonce d’abord la station : « Première station, Jésus est condamné à mort ». Tous s’agenouillent ou s’inclinent et disent : « Nous t’adorons, ô Christ, et nous te bénissons, car tu as racheté le monde par ta Sainte Croix ». Puis on peut lire un passage de l’Evangile, et/ou une petite méditation sur cette station. Ensuite, on récite un Notre Père, un Je vous salue Marie, et un Gloire au Père. Et on se déplace vers la station suivante. A la fin, on pourra exposer le crucifix à la place d’honneur dans la maison, et lui rendre hommage ensuite lorsqu’on passera devant.

-          En fin d’après-midi, on suivra sur les ondes, la célébration de la Passion.

SAMEDI SAINT :

-          Il n’y a pas de célébration particulière en ce jour, jusqu’à la Vigile Pascale du soir. Mais traditionnellement, ce jour est consacré à Marie, car c’est en son Cœur que demeure la petite flamme de la foi en ce jour. On pourra donc mettre à l’honneur une icône ou une statue de Marie, entretenir devant elle une bougie toute la journée. C’est l’occasion de dire le chapelet, seul et/ou en famille…

-          Le soir, on suivra la Vigile Pascale sur les ondes. On pourra s’y unir en ayant préparé à l’avance des cierges et des bougies à allumer au moment opportun, ainsi que de l’eau bénite si on en a. On pourra conclure la soirée par un petit moment de louange (on peut par exemple en chantant dévoiler toutes les images saintes voilées le jeudi, en sonnant une clochette si on en a, et vivre quelques réjouissances tous ensemble autour de quelques friandises !

DIMANCHE DE PAQUES :

Pourquoi ne pas faire cette année, une chasse aux œufs spéciale ? Comme Marie-Madeleine et les Apôtres ont couru au tombeau chercher Jésus, on pourrait cacher, en plus des œufs, une petite statuette ou icône de Jésus, avec mission de la retrouver, et récompense spéciale à celui qui la trouve…

 

J’espère que ces quelques idées vous inspireront… et vous permettront de vivre cette Pâques avec le plus de cœur possible !

Bonne Semaine Sainte à tous !

Marie-Jacinta

Quelques suggestions de support pour toutes ces idées :

Statue ou statuette de Jésus

Encens et bougies

Méditations pour le chemin de Croix

Neuvaine à la Miséricorde Divine et bougie de neuvaine

Icône de Marie

Méditations pour le chapelet

 

Durant ce temps de confinement, dans la mesure des stocks disponibles et des tournées postales maintenues, Imma'shop est toujours en fonctionnement et en capacité de vous servir.